Exposition du 3 mars au 12 juin 2005, au Musée communal de Woluwe-Saint-Lambert.

AfficheLeDiableLe diable en personne Au contraire de Dieu, le diable possède de nombreux noms (Satan, Lucifer, Bélial, le Malin…), aussi nombreux sans doute que le sont les manifestations de sa malfaisance et les voies tortueuses qu’il utilise pour arriver à ses fins. Mais le diable est indissociable de Dieu et, à ce titre, appartient à l’inconscient collectif, particulièrement en Occident.

Devant un sujet aussi vaste, le Centre Marinus a décidé de limiter sa prochaine exposition à un seul aspect de celui-ci, l’évolution de la représentation du diable du Moyen Age à nos jours et d’intituler cette manifestation Le diable en personne.

Fidèle à ses objectifs, le Centre Albert Marinus ne se contentera pas de montrer des visions d’artistes tels Dürer, Goya, Rops, Ensor, Pierre et Gilles… d’ailleurs présents à l’exposition. Elle mettra également en évidence les témoignages, tout aussi révélateurs, issus des croyances populaires. Des objets de la vie quotidienne aussi divers que des tarots, des carrelages hollandais, des marionnettes, des images pieuses, ou des masques de carnaval illustreront le fait que le diable n’est pas l’apanage des prédicateurs religieux, des élites ou des savants mais appartient au contraire à toutes les couches de la société auprès desquelles il revêt des significations bien différentes…

    

    

Une exposition avec le soutien de la commune de Woluwe-saint-Lambert, du ministère de la Communauté française, la Cocof, Art and Move, Tatsy et des assurances Leon Eeckman

carrepdfTélécharger le dossier de presse