Musée Communal de Woluwe-Saint-Lambert, du 13/09 au 09/12 2007

AfficheTempsLe Temps Est-ce parce qu’il est insaisissable et qu’il s’avance de manière inexorable que le temps ne se prête pas à une définition claire et simple? Pour peu que l’on s’y essaie, on se perd dans des imprécisions et on se confronte à des notions parfois contradictoires : durée, succession, évolution, changement... Pourtant sa place dans les expressions du langage courant, mais aussi en littérature, en philosophie et en sciences, est illimitée. Toutes les cultures ont apporté des réponses à ce questionnement sur le temps, et la plupart d'entre elles comblent ces interrogations par des postulats fournis par la condition humaine: passage fugace de l'homme sur la terre, permanence du cosmos, immortalité des dieux ou éternité de Dieu.

Néanmoins, il faut bien constater l’impossibilité du langage à caractériser le temps car tout énoncé, aussi fouillé soit-il, ne correspond qu’à des images, des métaphores ou des déplacements de sens et présuppose en amont une certaine idée du temps. Il ne s’agit dès lors que de jeux de mots et de manipulations dans lesquels on peut aisément s’enliser et se perdre.

Au total, la réponse la plus légitime ne réside-t-elle pas dans l’expression des plasticiens qui depuis toujours s’efforcent de représenter ce qui reste l’une des préoccupations fondamentales de l’homme? Mais ont-ils mis l’accent sur l’évolution et la transformation, sur la furtivité et la fugacité? Sur l’attente d’un devenir? Ont-ils personnifié le temps, et sous quelles formes? Voilà autant de points de vue abordés lors de l’exposition.

Dans l’esprit de ses réalisations antérieures (Le diable en personne, Le Petit Chaperon rouge...), le Centre Albert Marinus proposera en effet du 13 septembre au 9 décembre 2007 dans les salles du Musée communal de Woluwe-Saint-Lambert un panorama de ces représentations. Gravures, peintures, sculptures, oeuvres d’artistes anonymes aussi bien que renommés jalonneront cette réflexion sur le thème du temps.

Différents thèmes sont ainsi évoqués : la mesure du temps, les représentations iconographiques de Chronos, les Vanités qui nous renvoient à la finitude de l’homme, le temps religieux, le temps de la nature avec le cycle des saisons, les âges de l’homme, le cycle des civilisations... A côté de pièces dues à des artisans anonymes, le visiteur trouvera aussi des oeuvres portant des signatures prestigieuses (Bening, Dürer, Aldegrever, Bolswert, Bruegel, Rembrandt Van Rijn, Ensor, Muybridge, Doisneau, Judy Linn, Witkin, Viola, Terlinden,...).

Nous sommes fiers de présenter à cette occasion la célèbre oeuvre vidéo de Bill Viola, "The Passing". Ce film emblématique du travail de l'artiste américain propose une réflexion intense sur le temps de la vie.

carrepdfTélécharger le dossier de presse

carrezipTélécharger les illustrations