SneakersExpo

Dix ans après son exposition Chaussures!, le Centre Albert Marinus revient sur un aspect du sujet, plus pointu et plus révélateur de notre temps : les sneakers.

Depuis de nombreuses années, les chaussures de sport quittent le domaine spécifique pour lequel elles ont été créées et descendent dans la rue. Elles constituent dès lors un accessoire indispensable, qu’il s’agisse du connaisseur le plus pointu ou du simple usager, de l’adulte ou de l’enfant. Le but de l’exposition est de présenter l’histoire du phénomène et d’en expliquer la portée sociologique. Pourquoi telle marque constitue un sésame pour l’appartenance à un groupe? Pourquoi le succès de tel modèle? Pourquoi accède-t-il à l’intemporalité? Pourquoi celui-ci se démode-t-il? Pourquoi devient-il culte? Pourquoi la haute couture s’ empare-t-elle d’un produit de masse? Quelles conséquences ce succès a-t-il sur l’industrie de la chaussure?

Outre cet aspect historico-sociologique, l’accent sera également mis sur l’esthétique duphénomène. Cette section s’articule selon plusieurs axes. Les classiques (Nike, Adidas, Reebok, Ewing, etc...) seront expliqués et replacés dans leur contexte. Des plasticiens et créateurs de mode customiseront des pièces comme par exemple la Air Force One, la Air Max de Nike ou la Stan Smith de Adidas et offriront leur vision personnelle au public, entre autres : Isabelle Bonté, Eric Beauduin, François Curlet, Gary Lockwood(Freehands Profit), Xavier Lust, Denis Meyers, Kool Koor, Medhi-Georges Lahlou, Pierre Marino-Smette, Jean-Luc Moerman, Monk, Frédéric Platéus, Pierre-Yves Renkin, Christophe Terlinden, Rosmorduc, Phil van Duynen, Jean-Marc De Pelsemaeker, Caroline Le Méhauté, Catherine Versé...

Une série de créations inspirées par le sujet et appartenant tant au domaine des arts que de la publicité jalonnera le parcours. Fidèle à son habitude, le Centre Albert Marinus en collaboration avec le Service de la Culture de Woluwe-Saint-Lambert souhaite ouvrir l’exposition aux connaisseurs les plus pointus (sneakers addicts) et au public le plus large. Cette thématique favorise en effet la venue dans des espaces muséaux de ceux qui n’ont pas l’habitude de s’y rendre et permet de lever le voile sur un monde coloré et ludique mais également très réfléchi et très codifié.

Pour cette première, qui a  lieu à la Médiatine jusqu'au 2 juin 2015, le Centre Albert Marinus expose des modèles issus de collections particulières (entre autres, "DaddyK" et "Arnaud-My Kicks" ou provenant de musées, de spécialistes, de créateurs et de maisons de couture.

Une publication reprenant les points de vue de divers spécialistes accompagne l’événement.