"Je me suis battu pour une idée... Mais si l'idée ne s'est pas répandue par moi, qu'elle est reprise par d'autres après moi, l'idée est répandue, et cela me suffit. Je suis un homme comme les autres, je n'aime pas voir qu'on me prend mes idées sans me citer ; mais qu'est-ce que cela peut bien faire, au fond ? On les reprend, c'est tout ce que je demande, et s'il y a des gens qui reprennent mes idées je dis : tant mieux, elles ne périront pas ! Il faudra bien qu'un jour ou l'autre quelqu'un les reprenne et les approfondisse".

Albert MARINUS


Pour consulter le dossier, cliquez sur l'affiche ci-dessous...