Objectifs et activités

am1Le Centre a été créé, en 1980, en l'honneur d'Albert Marinus, sociologue, folkloriste et humaniste de réputation internationale.

En tant qu’association sans but lucratif, il poursuit un triple but scientifique :

            • la sauvegarde et la diffusion des écrits d'Albert Marinus
            • la poursuite de la recherche en matière de patrimoine immatériel et de sociologie selon ses conceptions en encourageant ou en développant des études axées sur ces sujets
            • la sensibilisation du public au patrimoine immatériel, aux arts et traditions populaires en tant que patrimoine culturel, mais aussi outil de connaissance et de réflexion sur la vie sociale.

Le Centre ne pourrait réaliser ces objectifs sans contacts permanents avec des organismes, des associations, des chercheurs qui partagent ses préoccupations, en Belgique et à l'étranger. Elle assure à cet égard le rôle de "plaque tournante" de l'information entre théoriciens, chercheurs, praticiens, amateurs ou grand public.


1. Centre de documentation

chausscoteCe centre spécialisé est unique en Communauté française et accessible gratuitement. Il se compose d’une bibliothèque dont le noyau, composé des ouvrages légués par Albert Marinus a été augmenté au fil du temps, d’une photothèque et d’une diathèque ainsi que de la vidéothèque du Centre du Film ethnographique Wallonie-Bruxelles.

Depuis 1986, il accueille journellement chercheurs, enseignants, étudiants, écoliers, journalistes, guides de tourisme... Le Centre de documentation est sans cesse enrichi et progressivement informatisé. Il est intégré au réseau NET, réseau de collaboration ayant pour mission de rapprocher les ethnologies régionales ou nationales afin de développer une ethnologie européenne commune enrichie par la démarche comparative.

Le Centre offre aussi les conseils de spécialistes en matière de patrimoine immatériel et met en contact le public avec les différentes institutions et associations concernées par ce domaine.

Le Centre de documentation du Centre Albert Marinus est accessibles aux étudiants, enseignants, chercheurs et aux particuliers qui s'intéressent aux traditions populaires et aux manifestations de celles-ci, aux métiers d'art et d'une manière plus générale au patrimoine immatériel de la Communauté française de Belgique.

Nous mettons à votre disposition :

  • la bibliothèque personnelle d'Albert Marinus
  • de nombreux ouvrages de référence
  • des revues spécialisées de différentes régions de Belgique et de France
  • un millier de tirés-à-part, brochures et plaquettes
  • des dossiers et du matériel pédagogique destinés à l'enseignement primaire
  • une diathèque
  • une photothèque
  • un fichier d'adresses de conseillers scientifiques, d'associations et d'organismes spécialisés dans le domaine du patrimoine immatériel et de l'ethnologie.

N'hésitez pas à nous contacter! Nous vous aidons dans vos recherches. Nous mettons à votre disposition un bureau de lecture et une photocopieuse. Le centre de documentation est accessible gratuitement sur rendez-vous, du lundi au vendredi de 9h à 17h.


2. Activités culturelles de sensibilisation

titcoteLa sensibilisation à l'étude du patrimoine immatériel au sens le plus large se fait par l'organisation de cycles de conférences-débats, de projections de films ainsi que par la conception et la réalisation d'expositions.

Pour faire connaître les manifestations traditionnelles de Wallonie et de Bruxelles, le Centre propose des excursions culturelles et des visites guidées très appréciées du public.

Les activités organisées par le Centre supposent à chaque fois une préparation minutieuse : enquêtes, recherches et visites préalables etc. L'étude des traditions populaires et sa promotion par des activités culturelles de qualité constituent un souci quotidien de l'a.s.b.l., qui participe également à la mission de faire prendre conscience au public le plus large de son appartenance à la Communauté française.


3. Activités de formation

Depuis 1990, le Centre a développé des activités de formation dans l'enseignement supérieur, s'adressant notamment aux futurs guides touristiques.

Le Centre Albert Marinus met également à la disposition des enseignants des dossiers thématiques sur des sujets tels que les géants, le carnaval, les traditions de Noël, le patrimoine immatériel de Pâques, la découverte d'un petit patrimoine immatériel : le coq de clocher.


4. Activités scientifiques et publications

decordecoteDepuis 1986, les feuillets d'information et de contact ou Feuillets du Centre Albert Marinus, trimestriels diffusés à plus de 2000 exemplaires, permettent de faire connaître l'oeuvre d'Albert Marinus, de rappeler et d'éclairer sa pensée, d'informer des activités et des préoccupations du Centre, de faire écho aux initiatives prises dans le domaine des traditions populaires. La publication du Centre est diffusée tant en Belgique qu’à l’étranger.

Le Centre réalise et édite d'autres publications : manuscrits et cours de sociologie d'Albert Marinus, actes de colloque, brochures, catalogues d'expositions.

Il apporte sa collaboration à de nombreux projets de recherche et mène lui-même des études et des enquêtes au sujet du patrimoine immatériel. Ainsi en 1995-1996, il a choisi comme axe de recherche prioritaire le thème des géants en région bruxelloise (aspects légendaires, historiques, psychosociologiques, traditionnels et contemporains) et met sur pied, au cours de l’été 1997, une exposition sur la reconstitution de l’Ommegang en 1930, accompagnée d’une brochure scientifique sur le sujet.

Depuis 2000, plusieurs expositions se sont succédées. Toujours accompagnés de publications, ces événements originaux remportent à chaque fois un vif succès auprès du grand public.

Enregistrer